Les squatteurs de Pasteur se font remarquer

La place Pasteur, récemment réaménagée, devait devenir un lieu agréable du centre ville de Besançon. Ce qui pourrait être le cas sans les squatteurs qui ont élu domicile dans le quartier.
Il n\'est pas rare de voir autour de cette place des jeunes gens affalés par terre ou sur les \"bancs design\" en marbre, entourés de chien moyennement sympathiques et de bouteilles d\'alcool plus souvent vides que pleines.
Les locataires des immeubles alentours se plaignent en outre du bruit occasionnés par ces squatteurs, parfois jusque tard dans la nuit.
Des désagréments récurrents, auxquels se sont ajoutés mardi après-midi des lancers de pots de peinture. Les squatteurs, tous mineurs, qui se trouvaient dans un immeuble en chantier (lieu habituellement interdit au public), ont en effet jeté plusieurs pots depuis les fenêtres. Ils ont heureusement mal visé, et aucun passant n\'a été touché.
Des incivilités de plus en plus exaspérantes pour les riverains, et qui ont cette fois été suivies de plusieurs interpellations par la Police de Besançon.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?