Besançon, ville chère

Selon un classement du magazine Le Point, Besançon serait l\'une des villes françaises où la taxe d\'habitation est la plus chère. Avec un montant moyen de 1089 €, la capitale de la Franche-Comté se place en effet à la quatrième place, juste derrière Nîmes, Montpellier et Argenteuil.
Quant à Dijon et Mulhouse, villes proches que le maire Jean-Louis Fousseret compare souvent à Besançon, elles ne réclament \"que\" 704 et 720 € à leurs habitants. Des exemples qu\'il pourrait être intéressant de suivre...

Jacques Grosperrin, député UMP de Besançon, estime que \"comme toujours après une accalmie, élections obligent, il faut rattraper le retard\". Selon lui, cette taxe exorbitante est la preuve que \"le principal mode de gestion des dirigeants socialistes consiste à augmenter l\'impôt\".

Certes, la municipalité met de nombreuses commodités au service des bisontins : de nombreux espaces verts, des bibliothèques dans la plupart des quartiers, des transports réguliers et performants, quelques parkings encore gratuits... Cela suffira-t-il à faire digérer une taxe d\'habitation parfois équivalente à un mois de salaire?
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?