Les Eurockéennes : pas que du bonheur...

Les organisateurs des Eurockéennes se félicitent du succès rencontré par l\'édition 2011, qui avait lieu ce week-end à Belfort. Dans leur communiqué de presse, ils ont tout de même oublié les quelques anicroches qui ont un peu \"gâché la fête\" de certains festivaliers...

Car sur les 95 000 spectateurs, tous n\'étaient pas venus pour écouter de la musique. Certains étaient là pour voler des téléphones portables (ils ont été interpellés), d\'autres pour fouiller les poches des festivaliers (ils n\'ont apparemment pu s\'emparer que d\'une paire de lunettes de soleil, mais ont blessé deux couples qui tentaient de se défendre).
D\'autres encore auraient drogué un jeune homme et lui auraient dérobé sa montre, son sac à dos et ses chaussures.

Autant de petits faits divers sans réelle gravité, très bien pris en charge par les policiers et les infirmiers sur place, d\'après les témoignages des victimes.
Cela explique sans doute que les organisateurs aient \"oublié\" de les évoquer dans leur premier bilan post-Eurockéennes...

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?