Le CHU de Besançon dans le top 50

Le palmarès des hôpitaux français publié cette semaine par le Point est rassurant pour les franc-comtois : le CHU de Besançon fait partie des meilleurs hôpitaux français!
Certes, l\'établissement bisontin passe à la 28ème place du classement général (il était 27ème en 2008). Mais quatre spécialités (contre 3 en 2008) sont aujourd\'hui classées dans le top 10.
La prise en charge du myocarde tout d\'abord passe de la 7ème à la 2nde place, avec une note de 19,32.
La chirurgie de la myopie baisse légèrement et passe de la 4ème à la 7ème place, avec tout de même une note de 18,23.
L\'appendicite fait son apparition à la 9ème place du classement, avec une note de 17,81.
Le traitement du cancer de la peau reste stable, et conserve sa 9ème place avec une note de 18,50.

Ce classement a été établi après l\'étude d\'environ 700 hôpitaux publics. Huit critères ont été pris en compte pour noter 55 spécialités différentes :
- le nombre d\'opération réalisées chaque année : plus ce nombre est important, plus les équipes sont entraînées.
- la notoriété. Le bouche-à-oreille est un critère de premier choix pour de nombreux malades.
- le nombre d\'opération en ambulatoire. Savoir écourter les opérations est un signe d\'organisation.
- la technicité, c\'est-à-dire la façon dont est équipé l\'hôpital : plus le matériel est moderne, plus la note est élevée.
- la spécialisation, c\'est-à-dire le nombre de chirurgiens très spécialisés.
- l\'indice de gravité des cas traités, qui permet de connaître la capacité qu\'ont les hôpitaux à prendre en charge des cas graves.
- la durée du séjour. Un séjour bref est le signe que le service est bien organisé, et le personnel compétent et en nombre suffisant.
- la lutte contre les infections nosocomiales. Ce critère se base sur des évaluations du Ministère de la Santé.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?