Addiction aux petites culottes

Un étrange voleur s'est introduit jeudi après-midi dans une laverie bisontine. Ce n'est pas après la caisse que le jeune homme en avait, mais après les vêtements, et plus particulièrement la lingerie féminine!

Le voleur a en effet ouvert la machine à laver d'une étudiante, et a tenté de s'emparer de ses petites culottes. La patronne de l'établissement s'étant interposée, elle s'est fait repousser et est tombée à terre. Ce qui ne l'a pas empêchée de prévenir la police, qui a rapidement arrêté l'obsédé.
Celui-ci a avoué deux vols du même genre à Dijon, la veille. Il avait également été condamné en 2001 et 2003 pour des faits semblables. La justice avait alors demandé au bisontin de soigner cette "dépendance".
Au vu de la cinquantaine de culottes féminines qui ornent le domicile du coupable, la désintoxication n'est pas tout à fait achevée...
Publié le lundi 2 mars 2009 à 09h39

Confirmez-vous la suppression ?