Et une condamnation de plus!

Le tribunal correctionnel de Belfort a jugé hier une affaire de violence à caractère raciste qui s'était produit le 25 février.

Ce jour-là, cinq hommes âgés de 18 à 48 ans se sont rendus au domicile d'une famille marocaine, pour une histoire de jeu vidéo. Ce n'était pas une visite de courtoisie : ces messieurs étaient en effet armés de canettes de bières, de couteaux et de serpettes, et transportaient du cannabis.
C'est la mère de famille, enceinte de huit mois, qui a ouvert la porte : elle a immédiatement été giflée et jetée à terre.
Menaçant toute la famille de leurs armes, les hommes ont ensuite proféré des propos racistes, et auraient déclaré au père : "je vais te couper". Le médecin a également constaté que des coups de portemanteau ont été donné.
Un des membres de la famille a heureusement réussi à téléphoner à la police. Les agresseurs se sont enfuis avant l'arrivée des forces de l'ordre, qui ont cependant réussi à les interpeller rapidement.

Les prévenus se sont bien sûr défendus des accusations racistes, et se sont accusés les uns les autres des violences constatées.
Ce qui n'a pas empêché le tribunal de condamner deux des agresseurs à trois mois ferme, deux autres à six mois ferme, et le dernier à quatre mois ferme et deux mois avec sursis.
Les condamnés ne seront toutefois pas trop dépaysés : tous avaient déjà été condamnés plusieurs fois pour des agressions, des infractions, des détentions de stupéfiant ou des vols. Le plus âgé d'entre eux a d'ailleurs été condamné 25 fois, et a déjà passé 22 ans en prison. Alors six mois de plus ou de moins...
Publié le mercredi 4 mars 2009 à 09h36

Confirmez-vous la suppression ?