Besançon : The show must go on

Samedi soir devant un public venu nombreux, le collectif bisontin "United Gospel" se produisait à l'église Saint-Claude de la capitale comtoise. Soit une centaine de choristes et musiciens qui, hélas, n'auront pas été les seuls à être de concert ce soir-là.

Car arrivée l'heure de l'entracte, c'est avec stupeur que tous auront découvert le saccage orchestré par des voleurs dans les vestiaires, visités pendant la première partie de la représentation. Un laps de temps ô combien suffisant pour avoir effectivement permis aux individus de forcer la porte et fouiller de fond en comble le local, situé non loin de l'édifice religieux.

Outre bien sûr de l'argent, les vandales seront entre autres repartis avec des téléphones portables et trois trousseaux de clefs. Ceux de trois voitures, disparues elles aussi…

De quoi avoir légitimement retardé la reprise du spectacle… que la chorale aura néanmoins tenu à mener très courageusement à son terme. Quand bien même elle n'aura peut-être pas eu le cœur à chanter « Oh happy day »…

.
Publié le lundi 16 décembre 2013 à 11h12

Confirmez-vous la suppression ?