Montbéliard : Pesante torpeur

Bien souvent surexcités durant les années collège, les adolescents tendent généralement à devenir amorphes une fois entrés au lycée. Un exemple extrême de cette réalité s'étant produit pas plus tard que jeudi dernier au lycée Cuvier de Montbéliard, où 5 jeunes filles sont coup sur coup tombées dans les vapes, entre la fin de matinée et le début d'après-midi.

Une mystérieuse série d'évanouissements qui nécessitait l'intervention des pompiers et la mise au confinement du millier d'élèves et de la centaine de professeurs que compte l'établissement, pendant 35 minutes. Le temps d'enregistrer 6 nouveaux malaises parmi les étudiants… et de ne pas y trouver d'explication. Aucune fuite de gaz ou émanation de monoxyde de carbone n'ayant notamment été détectée lors des vérifications.

La raison de ces curieuses pâmoisons ayant par conséquent dû être cherchée ailleurs, le proviseur du lycée évoquait pour sa part la possibilité que le chauffage trop élevé de certaines salles ait pu en être à l'origine.

Un véritable coup de grâce pour des lycéens déjà assommés par des cours soporifiques ? L'hypothèse semble en effet tenir la route.

.
Publié le lundi 2 décembre 2013 à 15h53

Confirmez-vous la suppression ?