Les collégiens en danger?

Les parents d\'élèves des collégiens vésuliens sont de plus en plus inquiets. Trois agressions ont en effet eu lieu ces deux dernières semaines, toujours devant des établissements scolaires, mais jamais les même.

Que ce soit au collège Jacques-Brel, au Pontarcher, ou au Jérôme, les faits se déroulent toujours de façon semblable. Tout va bien pendant les heures de cours, mais lorsque les élèves sortent de l\'enceinte de l\'établissement et se rendent à l\'arrêt de bus, les choses se dégradent.
Ce sont tantôt plusieurs adolescents qui se jettent sur l\'un de leur camarade et le tabassent, tantôt des tentatives de racket. Certains parents ont porté plainte, et regrettent que la surveillance s\'arrête en même temps que le dernier cours. Car la présence d\'adultes aux abords des collèges suffirait souvent à calmer les apprentis bagarreurs, âgés de 10 à 16 ans.

Les responsables des établissements concernés et la police municipale ne dramatisent pas ces évènements : par définition, l\'adolescence n\'est pas spécialement une période de tout repos.
Pour autant, personne ne prend ces agressions à la légère. Les bagarreurs ont été collés quelques heures, histoire de réfléchir à leurs actes, voire exclus des cours pendant une semaine.
Des policiers surveilleront par ailleurs les sorties des collèges de Vesoul pendant quelques jours. La vision de l\'uniforme suffit souvent à ramener le calme, en apparence du moins.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?