Défoulement téléphonique

Lundi soir, un jeune homme de 16 ans a appelé la police de Vesoul depuis la cabine téléphonique d\'une commune voisine. Avec des intentions clairement belliqueuses...
Insultes et menaces de mort, l\'adolescent s\'en est donné à coeur joie puisqu\'il pensait rester dans l\'anonymat. Mais un appel ne suffisant pas, il en a passé plusieurs, si bien que la police n\'a eu aucun mal à localiser la cabine téléphonique et à venir y cueillir le garçon.

Après avoir passé la nuit en garde à vue, le jeune homme a reconnu la totalité des faits, mais n\'a émis aucun regret. Il estime n\'avoir dit que la vérité aux policiers, qu\'il connaît d\'ailleurs bien puisque cette garde à vue n\'est pas la première.
L\'adolescent a juste précisé qu\'il n\'avait pas l\'intention de mettre ses menaces de mort à exécution...
Il est reparti avec sa maman mardi en fin de matinée, et sera prochainement convoqué devant le tribunal pour enfants.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?