De l'amour à la haine

Une jeune femme de Grand-Charmont (à côté de Montbéliard) a été condamnée pour harcèlement et violences volontaires envers son ex-compagnon.
A l'origine, une banale histoire de rupture. Qui a très vite mal tourné, surtout pour le jeune homme...
Par vengeance, son ancienne compagne a en effet décidé de rendre la vie impossible à son ex. Elle le suit en voiture, l'appelle sur son portable... Et c'est de pire en pire : elle macule sa porte d'excréments, en met dans sa boîte aux lettres. Elle envoie au jeune homme un slip usagé puis une patte de sanglier; elle met de la drogue dans sa voiture en espérant le compromettre.
Entre-temps, la victime a retrouvé une compagne; la vie du couple devient vite infernale. Leurs voitures sont rayées, leurs pneus crevés.
Les visites de la gendarmerie et les contrôles judiciaires n'arrêtent pas l'amoureuse éconduite. Son seul objectif, elle l'avoue sans difficulté, et de détruire son ex. Elle y est presque parvenue. Au bout de deux ans d'harcèlement, le jeune homme a en effet failli perdre son emploi et est dans un état de grande fragilité mentale.

Le jugement de cette affaire a été difficile. Avait-on affaire à une femme malheureuse? A un monstre? A une malade mentale?
Après 4h de délibération, le tribunal a reconnu la détresse dans laquelle se trouvait la coupable, mais ne s'est toutefois pas laissé attendrir. La douleur n'excuse pas tout...
La jeune femme fut donc condamnée à un an de prison avec sursis, à une mise à l'épreuve pendant deux ans, à une obligation de soins, à une amende de 7000€ et à une interdiction de se rendre dans quelques communes du pays de Montbéliard.
Publié le vendredi 13 février 2009 à 09h36

Confirmez-vous la suppression ?