Assassinat d\'un handicapé placé en famille d\'accueil à Plasne

Une habitante de Plasne (Jura) a été mise en examen et écrouée mercredi à Besançon pour l\'assassinat il y a environ un mois d\'un homme handicapé d\'une cinquantaine d\'années qu\'elle hébergeait, a-t-on appris de source judiciaire.
La suspecte, âgée d\'environ 40 ans, a été mise en examen à Besançon pour \"homicide volontaire aggravé par la préméditation et le fait que la victime soit une personne particulièrement vulnérable\", a indiqué le parquet du pôle de l\'instruction de Besançon.

Pendant sa garde à vue, cette femme, qui avait l\'agrément famille d\'accueil, a avoué avoir mortellement frappé l\'homme qu\'elle hébergeait avec un manche en bois, a indiqué une source proche du dossier. Le quinquagénaire était sous protection à la suite d\'un accident vasculaire cérébral.
Selon ses explications, elle l\'aurait frappé en raison de son comportement désagréable, voire entreprenant à son égard, au cours d\'une soirée alcoolisée. Elle dit s\'être rendue compte qu\'il était mort le lendemain et aurait décidé de dissimuler le corps, ajoute la source.

Sans nouvelle de son frère, la soeur de la victime avait donné l\'alerte mi-juin. Samedi, les gendarmes ont découvert le cadavre dissimulé dans une couverture et sous des branchages, sur le terrain de la logeuse, a indiqué le parquet du tribunal de grande instance de Lons-le-Saunier.

L\'autopsie du corps, particulièrement dégradé, n\'a pas permis d\'établir les causes du décès. Des examens complémentaires doivent être menés, ajoute-t-il.

AFP
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?