Lons-le-Saunier sur Internet

LA PIPE
- 39200 Saint-Claude


Depuis le XIXème siècle, Saint-Claude, petite ville jurassienne d'environ 12 000 habitants, est la capitale mondiale de la pipe. Par sa production élevée tout d'abord, mais également pour la qualité de ses réalisations.


  • Petite histoire de la pipe
Dès l'Antiquité, les romains utilisaient la pipe pour fumer des herbes thérapeutiques. Mais ce n'est qu'au XVIIème siècle que les premières pipes à tabac sont apparues en France; elles étaient alors en terre, et fabriquées en Angleterre et en Hollande, ainsi que dans une moindre mesure dans le nord de la France. Les pipes en fer, en porcelaine, en écume, sont ensuite apparues.
Les pipes en bois ne se développèrent réellement qu'au XIXème siècle, lorsqu'on découvrit que la bruyère, une plante méditerranéenne, était le bois idéal : il ne brûlait pas, ne parfumait pas le tabac, et était moins cher que la plupart des autres matériaux.


  • La pipe à Saint-Claude
Bien avant la mode de la pipe, Saint-Claude était réputé pour ses moines, qui travaillaient le bois depuis le VIIème siècle. Les ateliers de tourneurs sur bois se sont multipliés au XIIème siècle : la commune étant devenue une étape sur le chemin de Compostelle depuis que le corps de Saint-Claude y avait été retrouvé intact 4 siècles après sa mort, les moines y fabriquaient de nombreux petits objets de culte en bois.
Ces tourneurs se mirent à fabriquer des pipes dès l'introduction du tabac en France. Les bois du Jura ne donnant pas de résultats probants, ils ont utilisé le buis, puis la bruyère à partir de 1850. La production de pipes pris alors rapidement de l'ampleur, jusqu'à atteindre une fabrication de 40 000 000 pièces par an au début du XXème siècle. Très réputées pour leur qualité et leur solidité, les pipes de Saint-Claude étaient, et sont toujours, exportées dans le monde entier.


  • La pipe aujourd'hui

Saint-Claude ne fabrique plus aujourd'hui que 450 000 pipes par an, ainsi que de nombreux accessoires. Plusieurs entreprises se partagent cette production, dont deux traditionnelles, qui ont conservé les méthodes de fabrication d'autrefois. La modernité s'est toutefois emparée de ces industries, et de plus en plus de pipes aux formes originales et aux couleurs fantaisistes sont produites.
La pipe est donc devenue le symbole de cette petite ville jurassienne, comme le souligne la "plus grosse pipe du monde" qui trône au centre de Saint-Claude. Un musée de la Pipe et du Diamant présente en outre l'histoire de la pipe à Saint-Claude.
La promotion de cette tradition se fait également grâce à la Confrérie des Maîtres Pipiers, qui intronise chaque année un fumeur de pipe célèbre. Bernard Blier, Michel Drucker ou encore Jean Poiret font déjà partie de cette originale confrérie.

Les pipes étaient également produites dans le Doubs, à Baume-les-Dames. L'ancienne usine, fermée en 1991, a conservé intacts les machines et les ateliers de production. Elle est aujourd'hui ouverte aux visites.
 

LA PIPE
Période : XIX ème
Dernière actualisation 03/01/2013
Proposer une rectification ou un supplément d'information sur la fiche "LA PIPE"


LA PIPE

LA PIPE


GEOLOCALISATION LA PIPE