Un commercial au tribunal

Un ancien commercial bisontin d'une quarantaine d'années, qui exerçait auparavant dans l'automobile, a été mis en examen hier. Il est soupçonné d'abus de confiance et d'escroquerie, pour un préjudice estimé entre 150 000 et 200 000 euros.
Publié le vendredi 6 février 2009 à 09h29

Confirmez-vous la suppression ?