Sa dépendance aux jeux vidéo l'envoie en prison

Cet homme de 35 ans s'est défendu comme il pouvait devant le tribunal. Se qualifiant de SDF, il admet avoir un peu perdu les pédales.

Pour justifier ses actes il explique qu'il est très difficile de trouver du travail lorsqu'on n'a pas d'adresse. De même, sans travail il est difficile de louer un appartement pour se loger.

Si on ajoute à cela des problèmes avec son dossier d'obtention du RSA, on veut bien reconnaître qu'il devient difficile de vivre dans ses conditions.

Mais comment justifier son vol, le 15 juin 2016, dans l'hypermarché Carrefour situé à Chalezeule (25) près de Besançon ?

L'homme a décidé de voler deux boîtes contenant des consoles de jeux vidéo (et un chargeur secteur). Seulement, il a aussi choisi d'utiliser une cabine de change pour sortir les appareils de leur emballage et s'enfuir. Un préjudice évalué à environ 370€.

Lorsqu'on n'a pas de toit et pas d'argent pour manger, ce vol semble incongru ! Soit il est très bête, soit il est totalement dépendant aux jeux vidéo.

Bien sûr, l'homme n'a pas réussi à tromper la vigilance de la sécurité du magasin qui l'a livré à la police. Déjà en prison pour vol et escroquerie, l'homme a été condamné à un mois ferme supplémentaire pour ce nouveau vol.
Publié le mercredi 6 juillet 2016 à 10h44

Confirmez-vous la suppression ?