La Poste est timbrée

Aujourd\'hui commence une \"grève illimitée\" dans tous les bureaux de poste parisiens. Demain ce sera journée de grève nationale à la Poste. Autant dire que ces jours-ci, mieux vaut ne pas attendre de courrier urgent.
Les retards de distribution sont toutefois le lot quotidien de certains franc-comtois depuis déjà quelques semaines, et ces journées de grève ne changeront pas grand-chose.

Voici quelques petites anecdotes relevées dans des bureaux de poste haut-saônois la semaine dernière :
- les catalogues France Loisirs, déposés à Paris le 22 août, ont été reçus le 15 septembre.
- certains programmes TV de la première quinzaine de septembre, postés à Paris le 28 août, ont été distribués le 19 septembre.
- une lettre du Trésor Public de Melisey, postée le 9 septembre à l\'intention de la mairie de Melisey, a été distribuée le 18 septembre. Précisons que le Trésor Public est situé à 200 mètres de la Poste et à 500 mètres de la Mairie.
- début septembre, un vétérinaire de Lure a envoyé à l\'un de ses clients de Fresse (à 20 km), un rappel : son chien devait être vacciné avant le 15 septembre. La lettre a été distribuée le 17 septembre.

Quelques exemples qui font le quotidien des facteurs et des clients de Haute-Saône (et sans doute d\'ailleurs). Mais si vous demandiez l\'explication de ces retards aux employés des Postes, vous vous heurtiez à un mur de silence.
N\'en voulez toutefois pas à votre facteur ; jusqu\'à il y a peu, il ignorait autant que vous pourquoi une lettre mettait plus d\'une semaine pour parcourir 500 mètres.
Mais la semaine dernière, des rumeurs ont commencé à courir dans les bureaux de poste haut-saônois : le centre de tri de Besançon serait partiellement en grève, et le courrier s\'y accumulerait.
Une information effectivement vraie, mais difficile à vérifier : car la Poste est très secrète, et entend bien ne pas divulguer ses dysfonctionnements!
Des employés de Besançon font donc grève depuis (apparemment) le début du mois de septembre, sans que personne d\'autres que leurs collègues et la direction ne soient au courant. Certes, seuls quelques employés sont concernés, mais cela suffit tout de même à ralentir grandement la distribution.

Pour ceux qui se demanderaient en quoi cette grève peut affecter la distribution d\'une lettre postée en Haute-Saône à destination de la Haute-Saône, l\'explication est simple. Tout le courrier posté en Franche-Comté, quelle que soit sa destination, est trié à Besançon. Les lettres d\'aujourd\'hui sont donc voyageuses, et parcourent 200 km avant d\'être distribuées chez un destinataire voisin (ou presque) de l\'expéditeur.
Le slogan \"Bougez avec la Poste\" n\'a jamais été aussi vrai.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?