Gare T.G.V.

une voie d’accès au coeur du village D’Auxon-Dessous ?

Les habitants d’Auxon-Dessous se sont accommodés du projet de la nouvelle gare T.G.V. Ils sont parfois inquiets d’une nouvelle proposition qui consisterait à créer une voie de circulation pour sortir de la gare et qui traverserait le village.

Rapidement, les habitants d’Auxon-Dessous ont accepté le projet de gare T.G.V., se rendant compte qu’ils ne seraient que peu gênés : la gare est construite entre les deux villages d’Auxon, à proximité de l’école intercommunale. Les seules structures qui pourraient être touchées par le bruit sont la salle des fêtes et le stade.

Aucune habitation de particulier n’est à moins de 180, voire 200 mètres. La municipalité a pu obtenir un abaissement du niveau de la voie ferrée ainsi qu’un système anti-bruit afin de préserver la vie des habitants.
Jusque-là, tout allait bien.

Mais un nouveau projet vient s’ajouter au projet initial : celui d’une voie de sortie passant par Auxon-Dessous. “À la base, l’accès était prévu par une voie venant de la R.N. 57 et traversant Auxon-Dessus, rappelle Jacques Thiébaut, maire de la commune.

Il est maintenant question, en plus de cette voie d’accès, de relier la gare à la R.D. 230 (la route qui va sur Cussey). Cela permettrait aux utilisateurs de la gare d’arriver par Auxon-Dessus et de pouvoir ressortir par Auxon-Dessous plutôt que de déboucher sur un cul-de-sac.

C’est un élément qui a été rapporté ultérieurement au projet et contre lequel nous nous opposons. Nous ne voulons pas être envahis et nous lutterons de façon énergique et très ferme ! Cette route deviendrait une sortie utilisée par tout le monde, multipliant la circulation dans notre village par 20, 30 ou 40 !

Nous voulons bien supporter les nuisances liées à la gare T.G.V. mais nous n’accepterons jamais qu’une route vienne abonder dans le village et que ça devienne invivable et dangereux pour les habitants.”

Cette nouvelle voie est une proposition qui n’a encore été validée par aucun des acteurs du projet. La municipalité, soutenue par les habitants, est bien décidée à mettre tout en œuvre pour que cette route ne soit jamais réalisée.


Retrouvez d’autres informations le village d’Auxon-Dessous dans le numéros 51 de La Presse Bisontine .
En vente jusqu’au 18 janvier.
Publié le lundi 17 janvier 2005 à 16h07

Confirmez-vous la suppression ?