Fin de parution de l\'Hebdo du Haut-Jura

Deux hebdomadaires contrôlés par la Société d\'édition hebdomadaire périodiques locaux (SEHPL, groupe Ebra), la Gazette dAutun (Saône-et-Loire) et l\'Hebdo du Haut-Jura, cesseront de paraître prochainement, a-t-on appris jeudi auprès de leurs responsables.

Le PDG de la SEHPL Christophe Mahieu a annoncé au personnel de la Gazette d\'Autun, le 22 juin, puis à celui de l\'Hebdo du Haut-Jura, le 30 juin, que ces deux titres cesseraient de paraître au plus tard en septembre, ont indiqué à l\'AFP le directeur de l\'Hebdo du Haut-Jura, Dominique Piazzolla, et le rédacteur en chef de l\'Indépendant du Louhannais et du Jura, Lionel Juliard. Ce dernier titre doit continuer à paraître.
Le groupe avait vendu un autre hebdomadaire (La Maurienne, Savoie) début juin au Dauphiné Libéré.
Au total 14 salariés, dont 7 journalistes, sont concernés. \"La direction a indiqué que, a priori, le personnel pourra être reclassé\", a indiqué M. Piazzolla.

Jeudi M. Mahieu, par ailleurs PDG du Journal de Saône-et-Loire et du Bien Public de Dijon, a annoncé lors d\'une réunion à l\'Indépendant du Louhannais et du Jura, à Louhans, que ce journal \"ne cesserait pas de paraître et qu\'il allait devenir une société unique, société soeur du groupe Ebra\", a rapporté M. Juliard.
Près de 100 personnes s\'étaient rassemblées devant les locaux avant l\'arrivée du PDG pour faire part de leurs inquiétudes, a constaté un correspondant de l\'AFP.

L\'Hebdo du Haut-Jura et la Gazette d\'Autun vendent chacun 4.000 exemplaires par semaine, et l\'Indépendant du Louhannais 10.000, pour un lectorat global évalué à près de 50.000 lecteurs, d\'après les chiffres communiqués par MM. Piazzolla et Juliard.

Ni Christophe Mahieu ni le Crédit Mutuel - qui a pris le contrôle de la totalité du pôle Bourgogne-Rhône-Alpes du groupe de presse Ebra (Est-Bourgogne-Rhône-Alpes) en 2009 - n\'étaient joignables dans l\'immédiat.

AFP
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?