Besançon - Citadelle : Dragon en partance

Son appartenance à l'une des familles de lémuriens les plus rares au monde en a fait la mascotte du zoo de la Citadelle de Besançon, où elle a vu le jour en décembre 2008. Problème : sous ses airs d'attachante peluche si souvent mis en avant sur les panneaux publicitaires, Tahina a développé en 5 ans un caractère bien trempé qui lui vaut d'être encore et toujours aujourd'hui une célibataire endurcie.

Car voyez-vous, en couple, elle serait plutôt du genre à porter la culotte ! Abus de position dominante que ni Tilavo ni Daholo, ses deux courtisans successifs, n'ont réussi à surmonter en vue de passer ensuite aux choses sérieuses.

Tant est si bien que le zoo, qui n'a pas vocation à jouer éternellement les clubs de rencontres par plaisir, s'est résolu à offrir demain un aller sans retour pour Londres à la femelle autoritaire et insoumise, qui établira désormais ses quartiers au parc animalier de Cotswold.

Si les lémuriens y sont aussi flegmatiques que nos amis Anglais, ce n'est pas gagné pour la survie de l'espèce…

.
Publié le mardi 17 décembre 2013 à 13h52

Confirmez-vous la suppression ?