Coups de pub au Tour de France

La Franche-Comté, ses habitants et ses spécialités ne sont pas vraiment connus au niveau national. Heureusement, les francs-comtois sont des gens débrouillards, qui font tout ce qu\'ils peuvent pour faire parler d\'eux, ainsi qu\'on a pu le voir lors du passage du Tour de France ce week-end.
Tandis que certains cherchaient le moyen de faire leurs courses hebdomadaires malgré les nombreuses routes interdites à la circulation, d\'autres profitaient de la venue de quelques personnalités et de nombreux journalistes pour se faire connaître.

Les plus culottés sont sans contexte les Boysbandeurs de Mandeure, puisque l\'un des membres du groupe s\'est invité sur le podium lors de la remise des prix à Besançon. Bien que vêtu d\'un maillot de la Française des Jeux, le jeune homme n\'a pas fait illusion bien longtemps. Expulsé par Bernard Hinault, il a fini l\'après-midi au commissariat.
Quelques minutes de gloire apparemment suffisantes, puisque l\'imposture a fait la Une d\'un journal local et que la vidéo de la scène bénéficie dès à présent d\'un petit succès sur You Tube.

Plus discrets mais non moins motivés, les vins du Jura ont joué le jeu de la générosité. Le maillot jaune Nocentini, les anciens vainqueurs Bernard Hinault et Bernard Thévenet ainsi que le nouveau ministre de la culture Frédéric Mitterrand sont ainsi repartis avec une bouteille de vin jaune gracieusement offerte par l\'association Vin et société.
Un ministre décidément gaté, puisqu\'il a également reçu une montre, un livre d\'art (Les Fragonard à Besançon) et un jouet en bois. Des cadeaux éclectiques sensés être représentatifs de la région.

Le Tour de France n\'aura donc peut-être pas traversé notre région pour rien : nous avons maintenant des routes refaites à neuf, on parle de Besançon sur You Tube, et tous les ministres seront jaloux des superbes cadeaux de Frédéric Mitterrand. Si cela ne suffit pas à faire de la Franche-Comté une région touristique, que peut-on faire d\'autre?
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?