Coincé dans une grotte

Réglisse est un teckel de 9 ans, chasseur, persévérant et indécis. Mercredi dernier, accompagné de son maître et d\'autres chiens, il avait décidé de pister un sanglier. En cours de route, il décela la présence d\'un blaireau. Ni une ni deux, Réglisse laissa tomber le gibier pour poursuivre le plantigrade. Et celui-ci, pas question de le lâcher!
Le fait que le blaireau tente de se réfugier dans son trou n\'a pas dissuadé le chien. Mais voilà, il n\'est pas donné à tout le monde de savoir se repérer dans des grottes situées à plusieurs mètres sous terre! Réglisse a vite perdu la trace du blaireau, mais aussi la trace de la sortie...

Dimanche soir le propriétaire du teckel, habitant du Rhône mais chasseur dans le Jura, était toujours sans nouvelle de son compagnon à quatre pattes. L\'homme a d\'abord tenté de retrouver son chien lui-même, grâce au collier émetteur que portait l\'animal. Il a ainsi compris que Réglisse était coincé dans une cavité, au milieu des bois de Lavans-sur-Valouse.
Mais samedi matin, l\'homme a dû se résoudre à prévenir les pompiers. Qui eux-même ont fait appel à des spéléologues.
Ceux-ci ont plongé dans une cavité de 25 centimètres de hauteur. Pendant plusieurs heures, ils ont appelé le chien, s\'enfonçant jusqu\'à 20 mètres de l\'entrée de la grotte. Sans succès.
Les recherches ont dues être abandonnées à la tombée de la nuit : les galeries étant très étroites, les spéléologues ne pouvaient pénétrer plus avant.

Selon les secours, Réglisse serait coincé dans une grotte formée il y a plusieurs millions d\'années, et presque entièrement recolmatée à l\'ère glaciaire.
Bien que le chien n\'aie donné aucun signe de vie depuis cinq jours, les spéléologues restent optimistes : l\'animal est sans doute perdu et apeuré, et n\'ose pas se manifester. S\'il n\'a pas fait de chute mortelle ni de mauvaise rencontre, il n\'est donc pas impossible que Réglisse ressurgisse prochainement, un peu déboussolé mais en pleine forme.
Ni les spéléologues ni les pompiers n\'entameront pourtant d\'autres recherches : ils ne peuvent déployer les grands moyens pour un chien. Ils ont toutefois conseillé au propriétaire de Réglisse de revenir avec de la nourriture odorante et d\'appeler son chien, afin d\'aider celui-ci à retrouver son chemin. Il est rentré seul, souhaitons qu\'il ressortira de même.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?