Besançon : Ca s’en va et ça revient

Après un week-end aussi riche en perturbations que pauvre en bus sur les lignes urbaines, le retour à la normale est apparemment acquis ce lundi sur l'intégralité du réseau de transport en commun bisontin !

Pour autant, il ne s'agirait peut-être pas non plus de crier victoire trop vite. Car cette journée ne pourrait bien être en vérité qu'une trêve de courte durée dans le combat que mènent depuis maintenant plus d'une semaine les chauffeurs de bus de la capitale comtoise, pour la revalorisation de leur salaire.

C'est tout du moins ce que laisse entendre Ginko, en annonçant à nouveau un « risque de perturbations » pour les jours à venir, sans encore être en mesure d'identifier avec précision la sauce plus ou moins corsée à laquelle vous serez mangé.

.
Publié le lundi 23 décembre 2013 à 09h20

Confirmez-vous la suppression ?