Arrêt sur image

Mercredi soir, ils étaient quelques 200 rassemblés au Petit Kursaal à Besançon, pour assister à la retransmission du débat télévisé organisée par l'UMP locale pour soutenir leur candidat.

Par tirage au sort, se fut au socialiste d'ouvrir le bal de ce show télévisé. Une occasion rêvée pour les militants Sarkozystes d'accorder leurs sifflets en vue du long affrontement qui s'annonce.

Quand, patatras c'est la panne ! Plus de son et une image qui reste figée sur... François Hollande !

Les minutes passent... Dans les rangs, la frustration grandit. Puis, la tonalité finit par revenir, mais la figure de l'ennemi demeure. Impassible.

Persistance rétinienne de mauvaise augure ? Qui sait ? Pour certains, la coupe est pleine. L'on se joue d'eux. C'est à s'arracher les cheveux... Ils préfèrent quitter la salle.

Finalement, il aura fallu attendre une douzaine de minutes pour que le problème technique soit solutionné. Les fans du président candidat ont ainsi pu défendre à nouveau leur champion à l'image ternie.

>strong>T. Comtois
Publié le jeudi 3 mai 2012 à 16h57

Confirmez-vous la suppression ?